1/14

Le Potager de la Source est une petite ferme maraîchère située sur la commune de Bonnemain, en Ille-et-Vilaine, au lieu-dit la Quévinaie.

 

Nous avons créé notre entreprise le 1er Janvier 2020. Installées sur une surface totale de 1ha35, nous avons dédié 1ha aux cultures de plein champ, 1100 m² aux cultures sous abri - réparties sous 4 serres - et 1700 m² aux vergers.

Les terres sur lesquelles nous cultivons sont d’anciennes prairies.  Elles bénéficient d’un sol de bonne qualité, relativement profond. Des haies multistrates (strates herbacée, arbustive, arborée) les entourent sur tout leur périmètre, et une source et un petit ruisseau sont également présents sur le site.

La préservation des parcelles via leur gestion en prairie ainsi que la présence de corridors écologiques végétaux et aquatiques ont permis le développement et le maintien d’une biodiversité conséquente sur le lieu : grenouilles, crapauds, salamandres et tritons largement présents, ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux, y compris des rapaces diurnes et nocturnes, des chauves-souris, des hérissons ou encore des libellules, sans compter la biodiversité du sol, elle aussi très riche, en témoigne notamment la quantité de lombrics. 

 

L’irrigation des cultures est assurée grâce à un puits présent sur le site ainsi que la récupération d’eau de pluie. Nous disposons de systèmes d’aspersion et de goutte à goutte pour une irrigation adaptée à nos cultures.

Nous produisons au cours de l’année une quarantaine de légumes :

1.png
4.png
3.png
2.png

des légumes primeurs

des légumes fruits d'été

des légumes d'automne et de conservation

des légumes feuilles tout au long de l'année

ainsi que des fleurs et des plantes aromatiques et médicinales.

1/15

Voici une liste non exhaustive de nos légumes :

tomates, concombres, aubergines, poivrons, melons, pastèques, courgettes, courges, salades, ail, oignons, échalotes, poireaux, pommes de terre, carottes, radis, radis raves, betteraves, céleris rave, céleri branche, choux, choux-fleurs, choux romanesco, choux brocolis, choux chinois, choux-raves, artichaut,  rhubarbe, fèves, pois, haricots, aromatiques (persil, laurier, thym, romarin, basilic…).

1/4

Nous souhaitons à terme vous donner la possibilité de compléter vos paniers de légumes avec des fruits. Ainsi, plusieurs plants de petits fruits sont venus enrichir récemment nos champs : cassissiers, groseilliers, caseilliers, mûriers, framboisiers, cerisier, fraisiers, abricotier, mirabellier, kiwis, complétant nos pommiers, poirier, pêchers, noyer et vigne déjà en place.

Nous sommes certifiées « Agriculture Biologique » depuis notre installation.

AB_HD.jpg
logoeuropeenpantoneAB.jpg

Les maraîchères

À la tête du Potager de la Source, quatre bras, quatre jambes, deux têtes : Blanche et Delphine, duo mère-fille partageant les mêmes intérêts et les mêmes valeurs, riche d’une complémentarité de compétences acquises au cours de nos expériences professionnelles et nos parcours personnels respectifs.

BB.png

Un premier parcours professionnel de plus de 30 ans axé sur l’accompagnement et le prendre soin des personnes fragilisées m’a amenée à partager des expériences avec différents acteurs médicaux et paramédicaux et aboutir à cette évidence que la santé passe aussi par l’assiette. Mon grand intérêt et ma sensibilité pour la nature dans sa globalité ainsi que la création et l’investissement au sein de plusieurs associations de jardins partagés m’ont rapprochée de la terre, pour moi qui en était éloignée, ayant grandi et vécu en banlieue parisienne, dans un environnement où la nature est peu représentée ou maltraitée. La volonté de prendre soin de l’environnement et de travailler avec la terre s’est inscrite alors comme une continuité naturelle voire nécessaire à mon épanouissement professionnel. Il m’apparait en effet que travailler avec la terre c’est se situer au cœur du vivant, et ce lien qui nous unit à elle la rend à mes yeux précieuse et véritablement thérapeutique. Le besoin de me former pour envisager la viabilité de ce projet est alors devenu une nécessité. J’ai effectué plusieurs stages volontaires puis me suis formée au CPSA de Combourg afin d’obtenir le BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Entreprise Agricole) Maraichage biologique. L’intérêt de ma fille pour co-entreprendre ce projet a amplifié ma volonté de le voir aboutir.

Depuis toujours intéressée par la compréhension du fonctionnement du vivant, je me suis spécialisée dans les sciences de la vie à travers une Licence de Biologie des Organismes, un Master d’Écologie Fonctionnelle, Comportementale et Évolutive, et un Doctorat en Biologie-Agronomie. Au cours de mon Doctorat, je me suis épanouie à conduire mon propre projet de recherche et cette expérience a développé ma volonté de créer mon entreprise, afin de me tester à la gestion d’un projet de plus grande ampleur encore. Mes études ont accru davantage ma sensibilité au vivant, j’ai donc ressenti le besoin d’orienter mon avenir professionnel vers un métier au contact de la nature, au rythme des saisons. Ayant découvert le milieu agricole au cours de ma thèse, rejoindre ma maman dans ce projet d’installation en maraîchage m’est apparu comme une évidence, me permettant de concilier au mieux mes différents objectifs professionnels, mais également personnels. Il s’agit en effet aussi d’un projet de vie : respect de l’environnement, autonomie alimentaire et cadre de vie préservé et source d’éveil optimal pour mes enfants.

DEB.png

Notre démarche, nos valeurs

De la production...

Souhaitant préserver le vivant dans son ensemble et ayant conscience que la santé passe aussi par l’assiette, nous avons choisi d’agir à la source, en garantissant la bonne santé du sol, gageant ainsi de proposer des légumes sains, savoureux et à forte valeur nutritionnelle.

 

Nous privilégions la culture de légumes locaux et de saison, en intégrant un choix de variétés anciennes.

 

Nous adoptons des pratiques agricoles préservant la vie du sol, permettant ainsi une synergie entre agriculture et nature. La mécanisation est en effet réduite au minimum - motoculteur, tondeuse, débroussailleuse - et utilisée seulement si nécessaire.  

 

Nous produisons sans intrants chimiques, avec des amendements naturels et en renforçant la prévention contre les ravageurs, ainsi que les bonnes associations de cultures. En effet, par une attention aigue des besoins des légumes, nous souhaitons optimiser la gestion des intrants et de manière générale limiter l’apport d’intrants exogènes. Nous amendons notre sol avec le compost et fumier produits sur place. Nous préparons nos fertilisants en cultivant sur les abords des parcelles des plantes soins (ortie, consoude, entre autres) afin de réaliser nos propres purins, ceci nous permettant d’optimiser les bordures des parcelles non cultivables. Il nous apparait nécessaire d’agir en prévention, en menant une réflexion autour des assolements et rotations (ce qui n’est pas toujours facile sur de si petites surfaces !), en intégrant notamment dans nos plans de rotations des engrais verts.

 

L’éco-pâturage des abords des parcelles est assuré par nos deux moutons d’Ouessant, adoptés en Avril 2019 auprès de l’Écomusée du Pays de Rennes, ainsi que notre bouc, récupéré pour lui offrir un espace de liberté et rompre son isolement. Avant la mise en culture de nos parcelles, la ferme l’Âne de gouttière à Epiniac nous avait également prêté des ânes et deux vaches, qui ont assuré un premier travail et enrichissement du sol via le déchaumage en surface et l’apport en fumier.

 

Nous souhaitons, au cœur de notre ferme, faire une place importante à la biodiversité. Nous comptons donc non seulement la préserver, mais également la valoriser. Nous avons d’ores et déjà entrepris une collaboration avec Breizh Bocage  pour la plantation de nouveaux arbres et arbustes. Ainsi, 80 plants de 15 essences différentes d’arbres de haut jet, arbustes et bourrage ont été plantés en 2019 pour enrichir nos haies. Des visites de l’association Bretagne Vivante sont également prévues sur notre site. Enfin, en collaboration avec Ludovic Corvaisier, apiculteur à Plerguer, nous avons installé en Octobre 2018 dix ruches sur notre terrain.

1/6

... à la commercialisation

Dans la continuité de ces valeurs, nous commercialisons nos productions en circuits courts. La vente directe permet notamment la sensibilisation des clients aux enjeux actuels de cette façon de produire et la création de lien social.

 

Plus particulièrement, nous proposons la livraison des paniers au domicile ou sur le lieu de travail. Ce mode de commercialisation a pour vocation de répondre aux attentes des personnes soucieuses de s’approvisionner en légumes frais, biologiques, locaux, de saison et cultivés dans le respect de l’environnement, mais ne pouvant fréquenter les marchés de plein vent, telles que les personnes en perte d’autonomie ou les professionnels limités par leurs horaires de travail.

Cette proposition de livraison permet en outre l’optimisation des différentes énergies mobilisées, à savoir l’énergie de la terre, l’énergie humaine et l’énergie fossile : tous les légumes récoltés ou cueillis sont des légumes commandés donc vendus, tout le travail humain est ainsi rentabilisé et un seul véhicule se déplace pour assurer l’approvisionnement à plusieurs foyers. Afin d’éviter la déception face à des légumes non désirés, les paniers ne sont pas imposés, les clients composant en effet eux-mêmes leurs paniers

 

Par souci d’assurer au consommateur une qualité et une fraîcheur optimale de nos produits, nous garantissons la récolte des produits choisis le jour même de la livraison (excepté certains légumes qui, arrivés en fin de cycle, deviennent des "légumes de conservation", pouvant être récoltés et conservés plusieurs semaines - ex : courges).

 

Nous souhaitons également participer à la création d’un réseau de producteurs locaux en complétant nos paniers avec des produits tels que le pain, le miel, les fruits…

 

Nous fournissons également depuis la rentrée 2021 la Restauration de la Cité scolaire (collège et lycée) de Combourg. C’est une équipe motivée par une volonté de proposer aux élèves des légumes bio, frais, locaux, sains et savoureux qui nous a en effet sollicitées, avec le souhait également de leur faire découvrir de nouvelles saveurs. Avec autant de valeurs partagées, c’est un beau partenariat qui s’est créé.

 

Vous retrouverez également nos produits à la p’tite épicerie doloise (3 place Toullier, Dol-de-Bretagne), une épicerie locale, soucieuse de proposer des produits frais et locaux à ses clients.

Les partenaires et les soutiens

Le Fournil du Loup

Babeth Groult et Laurent Noslier sont paysans-boulangers depuis 15 ans. Ils sont installés sur 19 hectares en agriculture biologique à Couvelou entre Combourg et Bonnemain. Le blé est moulu quotidiennement à la ferme avec un moulin à meule de pierre. Cette farine fraîche et l'utilisation du levain naturel donne au pain un goût subtil qui se conserve bien. Le pain cuit au four à bois est fabriqué deux fois par semaine, le mardi et le vendredi. 

Le Fournil du Loup propose du pain nature - blé, seigle, grand épeautre, petit épeautre, sans gluten (riz+sarrasin) - mais aussi des pains aux noix, raisins, graines, chocolat et de la brioche.

1/4
 

Les Saveurs du rucher

 

Ludovic Corvaisier est apiculteur-récoltant depuis 5 ans. Il possède environ 150 ruches réparties sur un rayon de 30 km autour de Plerguer, la commune où il est installé (dont 10 au Potager de la Source !). Il sélectionne précautionneusement l’emplacement de chacune de ses ruches, pour autant il a choisi de ne pas se faire certifier AB (eh oui, les abeilles, qui peuvent butiner jusqu’à 9 km autour de la ruche, n’ont pas encore ce sixième sens pour différencier champs bio et champs conventionnels !).

Ludovic propose tout au long de l’année une variété de miels, ainsi que de la propolis en gomme et en spray.

1/3

L'Arbre de Vie

1/6

Les stocks de pommes de notre petit verger étant limités, le Potager de la Source a souhaité s’associer à Cécile Trémorin de l’Arbre de Vie, afin de pouvoir continuer à vous proposer des pommes, ainsi que du jus de pomme, durant une grande partie de l’année.

 

Arboricultrice depuis 2017 sur les terres familiales au lieu-dit le Mottay, à Baguer-Pican, Cécile Trémorin cultive 3,5 hectares de vergers, sur lesquels on décompte pas moins de 385 arbres. Elle propose une vingtaine de variétés de pommes, ayant différentes destinations : pommes à cuisson, pommes à couteau, pommes à cidre, pommes à jus et pommes de garde. Cécile s'attache à utiliser les méthodes les plus naturelles et respectueuses possibles (et notamment des méthodes anciennes parfois oubliées, mais éprouvées !) pour le développement et la préservation de son verger. Celui-ci est composé d'arbres de plein-vent, beaucoup plus espacés que des arbres de haies fruitières, ce qui ne contrarie pas leur développement en largeur et en hauteur, mais qui impose néanmoins une cueillette à l'échelle ! Elle diversifie au maximum les apports sur place, par la plantation de multiples variétés de végétaux, afin d'éviter les apports extérieurs. À terme, d'autres fruits viendront compléter la gamme des produits proposés par l'Arbre de Vie, puisque Cécile a récemment enrichi son verger d'autres jeunes fruitiers (poiriers, pêchers, abricotiers, pruniers...). Elle propose occasionnellement des tisanes et des noix. Cécile a choisi la mention Nature et Progrès pour la certification de ses produits.

 

Nos collègues de l'ombre...

Oscar et Opium, nos deux moutons d’Ouessant, et Sushi, notre bouc, travaillent chaque jour d'arrache-pied pour assurer l’éco-pâturage des abords des parcelles.

Le chat de la ferme, Potiron, qui nous a adopté, s’occupe quant à lui de réguler les populations de rongeurs.

1/1
1/1
1/1
1/1
1/1

Onyx, notre troisième mouton d’Ouessant, et Ortie et Plumette, nos deux chèvres des fossés, faisaient aussi partie de l’équipe. Malheureusement, à cause de l’inconscience de certains laissant leurs chiens vagabonder la nuit, ils ne sont plus avec nous aujourd’hui.

... et d'autres, qui ont aussi transpiré au Potager

Nous accueillons ponctuellement des personnes en stage au Potager. Merci à vous qui avez biné, désherbé, planté, semé, égourmandé, débroussaillé, bricolé, et couru après les quatre pattes : Nicolas L., Bradley T., Alexandre L.M., Nicolas T.

Et parce que nous partions de zéro et que nos quatre bras n'étaient parfois pas suffisants, nous remercions nos amis et notre famille pour leur aide précieuse dans la mise en place de l'outil de production : Maxime, Morgane, Christine, Hugues, Dominique, Franck, Didier, Milan, Lisa et Thomas.

La valeur n'attendant pas le nombre des années et en vertu d'un code de famille ne répondant pas à la réglementation en vigueur concernant le travail des enfants, un petit clin d’œil ici à nous deux bouts d'chou, Ethan et Ainara.

1/1
1/1

Une mention spéciale ici pour notre fournisseur de plants, Jardibio. Installé à Bonnemain, à précisément 3,5 km de notre ferme, il était difficile de faire plus local ! N’ayant pas les moyens techniques de produire tous nos plants, Jardibio est un partenaire indispensable du Potager de la Source. Germain, Sandrine et toute leur équipe s’appliquent à satisfaire nos demandes… et parfois même, des petits caprices ;)

Jardibio

1/1

Les collectivités et organismes qui nous ont soutenues

Nous souhaitions ici remercier les partenaires qui nous ont aidées financièrement et administrativement dans notre installation :

CA.png
cerfrance.png
chambre agri.jpg
region bretagne.jpg
ue.png
dpt.png
Bretagne-romantique-logo-verticale-fond-blanc-CMJN.ai.png
  • Le Crédit Agricole de Combourg, en particulier Charly Koun et Audrey Roze, soutenant notre projet et nous permettant de le concrétiser ;

  • Le Cerfrance Brocéliande, notamment Marion Bouffaré, Béatrice Fouéré, Angélique Honoré au démarrage de notre activité, puis également Pauline Vilfeu et Estelle Pépin ;

  • La chambre d’agriculture de Rennes, au travers notamment des formations de qualité proposées dans le cadre du parcours de professionnalisation personnalisé, ainsi que Mathilde Besson, qui nous a accompagnées dans le montage du dossier DJA ;

  • L’Europe et la Région, Delphine bénéficiant en effet de la « Dotation Jeune Agriculteur » ;

  • Le Département, pour l'aide à la diversification accordée pour l’installation des serres et de l'irrigation ;

  • La Communauté de communes Bretagne Romantique, pour l'aide accordée dans le cadre de l'appel à projet "Labo Citoyen".